Mairie de Roques sur Garonne

Pratique/Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme

Le Plan Local d'Urbanisme (P.L.U.) est applicable depuis le 2 novembre 2016.

Les lois de Solidarité et de Renouvellement Urbains (SRU) du 13/12/2000 et d'Urbanisme et d'Habitat du 12/07/2003 ont permis aux communes et aux communautés de communes de moderniser le projet d'aménagement et de développement durable à travers le P.L.U.
Ce document unique précise le droit des sols, joue un rôle de véritable plan d'urbanisme. Il expose et justifie les orientations de la commune, les actions envisagées, les règles applicables et ce sur l'ensemble du territoire communal, sur les grands secteurs choisis par la commune.
Le P.L.U. prend en considération les notions de développement durable et de différenciation des fonctions urbaines. Il tient compte de la mixité sociale, de l'équilibre emploi habitat, des transports en commun, des liaisons inter quartier. Avec ce plan, les communes doivent surtout être plus attentives aux problèmes de l'environnement (pollution, eau, déchets, zone de bruit, zones inondables, etc.).

Pour toute question ou demande de renseignement, merci de bien vouloir prendre rendez-vous avec le service urbanisme de la Mairie, aux horaires suivantes :

- lundi de 13h30 à 16h30
- mercredi de 13h30 à 16h30
- vendredi de 9h à 11h30

Les axes de la politique urbaine de la commune : une cohabitation harmonieuse entre les lieux de vie et les zones de développement.

La ville de Roques sur Garonne a souhaité que soient abordées plusieurs problématiques pour :
- Accompagner les mutations sur le site des gravières afin d'améliorer le cadre de vie et valoriser les espaces naturels,
- Permettre l'accueil économique en maîtrisant son développement et une bonne intégration urbaine,
- S'assurer de règles d'urbanisme cohérentes pour le traitement qualitatif des entrées de ville),
- Maîtriser les extensions urbaines avec un objectif de diversité des fonctions et de mixité de l'habitat,
- Mettre en place une politique de déplacement sur le secteur économique et développer les modes doux de déplacement (pistes cyclables, sentiers pédestres),
- Conforter le centre ville comme lieu de vie identitaire par un traitement des espaces publics et le renforcement des lieux d'accueil pour la population,
- Créer et renforcer les nouveaux lieux d'habitat (urbanisation La Côme, chemin de Lagrange).

En effet, avec les futurs projets de lotissements, la commune devrait atteindre 4 000 à 4 500 habitants d'ici 2010.

A cet horizon, le développement harmonieux des différentes zones et l'accueil qualitatif de la population sont des axes prioritaires.